Panier Français English

L'histoire de D45 La Boutik

Crée en 2003 sous la forme d’une EURL, D45 La boutik, vu le faible chiffre d’affaires engendré par la suite, a été transformée en micro-entreprise en 2006. La bouffée d’oxygène apportée par ce nouveau régime m’a permis de poursuivre l’activité.


Au départ, l’activité principale était la fabrication d’enseignes lumineuses dans l’intention, toutefois, de m’orienter le plus rapidement possible vers la motocyclette, principalement les Motobécanes, avec une sympathie toute particulière pour les populaires D45 et Z.


L’achat d’un important lot de piéces détachées neuves d’époque chez un ancien concessionnaire m’a permis de démarrer la partie négoce de l’entreprise. Ce stock sera renouvellé au fur et à mesure des découvertes soit sur les bourses moto, par connaissance et aussi par achat sur internet.


N’ayant au préalable restauré que deux motos, une Z2C et une R34 dont la partie mécanique a été confiée à des amis, la partie cycle ne me posant que peu de problémes, il m’a fallut faire appel à un ami excellent mécanicien professionnel pour parfaire mes connaissances et acquerir le minimun d’expérience me permettant d’exercer dans les meilleures conditions.


Il m’a fallut aussi régler le difficile choix des sous-traitants afin de trouver des personnes fiables, compétentes et surtout respectant les délais de livraison. Des choix ont été faits, certains éliminés pour diverses raisons, je travaille maintenant qu'avec ceux qui se sont révélés les plus fiables même s’ils se trouvent quelquefois éloignés de mon lieu de travail.


L’organisation dans le travail a aussi donné lieu à des tatonnements mais actuellement, sans être parfaite, je peux donner des délais de livraison et m’y tenir à un ou deux mois près.


CV du personnage :



  • Etudes chaotiques lâchement abandonnées en 1ère dans le but de travailler pour passer le permis et acheter une moto.

  • Emploi de postier pendant un an et demi d’où je démissionne, démission fortement « conseillée » par mon receveur après un voyage à Mulhouse pour récupérer une 500 Terrot attelée à un side car alors que j’aurais du être à mon poste. Sans aucune experience de la conduite de ce type d’engin, le voyage se termina malheureusement dans le décor. La moto étant inutilisable, cet accident m’empêcha ainsi d’être à temps au bureau de poste. Ce qui provoqua donc mon départ forcé !

  • Entrée en AFPA pour passer un CAP de tôlier, carrossier formeur et peintre dans l’idée de devenir fabricant de side car.


Un peu par hasard, je trouve une place de ferblantier dans une entreprise de fabrication d’enseignes lumineuses, métier qui me plu beaucoup et que je pratiquerais avec plus ou moins de bonheur pendant plus de 30 ans. Le gout d’entreprendre me fit même devenir chef d’entreprise avec tous les soucis que cela représente, lassé par les tracas et la gestion du personnel, je décidai de revenir au modèle de vie qui me faisait rêver lorsque j’avais 20 ans : travailler seul pour avoir une certaine liberté. Ce que je fis en créant D45 LA BOUTIK, liant travail, gout des relations humaines et passion.


Mes premiéres années motocyclistes ont vu passer différentes montures : Ducati 450 et 125, Motobécane D45 et Z175 attelée pour faire les Eléphants en 1975, BMW R67/2 de 1949, Yamaha RD250 et XS650, Honda Goldwin et quelques BMW de la R75/5 à la R100/7, années où moto rimait avec rouler (de 40.000 à 70.000 kms par an). S’en suivirent quelques années difficiles sans moto et un retour par la moto ancienne : une Motobécane Z2C bientôt suivie d’une BMW R60/2 en solo puis attelée, une D45 et bien d’autres Motobécanes...